Histoire du château de Brézé du XIVe au XVIIe siècle

 

du 15ème au 17ème siècle

1448 :
Gilles de Maillé-Brézé obtient du roi René d’Anjou le droit de fortifier le château et d’y établir une garnison. Ainsi, des fossés sont creusés pour la première fois, et atteignent à l’époque 10 à 12 mètres de profondeur.

1560 – 1580 :
Arthus de Maillé-Brézé reconstruit le château dans le style Renaissance. De cette époque datent le corps du bâtiment en forme de U, deux tours rondes massives prenant racine au fond des fossés et la partie Est du logis.
Les fossés sont approfondis, ils entourent alors complètement le château et vont jusqu’à 18 mètres de profondeur.

1565 :
Arthus reçoit Charles IX et sa mère Catherine de Médicis. Le jeune roi complimente ainsi son hôte : « C’est un fort beau petit château »

1615 :
Louis XIII érige la terre de Brézé en Marquisat en faveur d’Urbain de Maillé-Brézé. Le premier Marquis s’allie avec la famille du Cardinal de Richelieu en épousant sa sœur, Nicole du Plessis.

1650 :
Grâce au mariage de Claire-Clémence de Maillé-Brézé et Louis II de Bourbon, Prince de Condé, le Château de Brézé passe entre les mains de la puissante famille de Condé.

1682 :
le Prince de Condé échange Brézé contre un autre château en Bretagne, la Gallissonière, avec Thomas de Dreux, conseiller au Parlement de Paris. Trois ans plus tard celui-ci obtient la confirmation du titre du Marquis de Brézé en sa faveur.